Le rempotage | BCSR

Le rempotage

Par rempotage on entend les actions de renouvellement du substrat et la taille des racines en surnombre. Accessoirement, à cette occasion un changement de poterie peut s’effectuer.
D’une manière générale, le rempotage doit permettre la mise à disposition de nouvelles matières nutritives et le rajeunissement de l’appareil radiculaire du Bonsaï.
Cette opération s’effectue plus sûrement en période de repos des arbres et hors gel.
C’est pourquoi le début du printemps est la période la plus propice pour cette opération.
Avant de sortir l’arbre de son conteneur ou de défaire la motte de racines, effectuer taille et ligature si nécessaire.

DSC_7226_(Copier)

La terre :


Le substrat pour le rempotage des bonsais devrait être nourrissant et assurer un excellent drainage pour éviter toute pourriture des racines. A ce sujet, les terreaux que l’on trouve dans le commerce fonctionnent bien à condition de rajouter 10 à 20 % de matières drainantes telles que gravier, lave concassée, terre japonnaise appelée Akadama ( argile séchée concassée) ou autre.

DSC_1092_(Copier)

Pratiquement comment procéder ?


Ne pas arroser l’arbre juste avant de rempoter ( la terre doit être un peu sèche pour éviter d’endommager un trop grand nombre de racines).
Sortir l’arbre de son conteneur et à l’aide d’une baguette ou d’un petit crochet défaire délicatement de manière radiale la motte de racines si celles-ci emplissent complètement le pot. Continuer avec le dessous de la motte, démêler les racines, en tailler environ un tiers et raccourcir un peu plus les plus grosses et les longues du dessous.
Choisir un pot pouvant contenir les racines restantes, placer sur les trous de drainage un petit filet ou une grille (pour retenir le terreau tout en assurant l’évacuation de l’eau en excès), passer un fil d’arrimage au travers des trous de drainage, mettre une couche de terre de un ou deux centimètres au fond du pot, placer l’arbre et bien l’attacher avec le fil en serrant sur la pain de racines, rajouter beaucoup de terre et tasser légèrement avec les doigts puis à l’aide d’une baguette bien faire pénétrer le terreau entre les racines et éviter les trous d’air.
Enlever le surplus en laissant vers les bords du pot, le niveau de terre environ un centimètre en dessous de ceux-ci.
Arroser abondamment, mettre à la lumière mais à l’abri du vent, du soleil direct et du gel.
Laisser toujours sécher en surface avant d’arroser à nouveau.